94010015_245711726627995_3295523226490241024_n
94010015_245711726627995_3295523226490241024_n
94010015_245711726627995_3295523226490241024_n

« Jacques Beneich, photographe ».

Voici comment mon père se présentait aux gens qu’il rencontrait. Cet enfant d’immigrés, né au Maroc dans les années 50, a toujours voulu devenir pilote d’avion. Que sa vie ait pris le chemin de la photographie est un résultat de coïncidences. Ou peut-être est-ce juste le destin qui a décidé d’y mettre son grain de sel.

 

Il était avant tout un conteur d’histoires. Sans doute était-ce pour cela qu’il voulait voler, pour nous faire voyager et découvrir le monde avec lui. La photographie lui a permis de trouver un autre moyen de transporter son public, en faisant jouer l’imagination de chacun à travers ses images.

 

Il a toujours cherché la beauté dans la photographie, et en jouant sur les contrastes, le moyen de sublimer son sujet. Il préférait s’effacer derrière sa maîtrise de l’objectif, et s’il disait en blaguant qu’il avait fait pâlir plus d’un chef opérateur, il n’était pourtant pas moins dans le vrai. Mon père était un maître de la lumière, et il avait une façon de capturer l’instant, souvent en noir et blanc, comme personne d’autre. Ses portraits de musiciens de Jazz et Blues font partie de son travail le plus emblématique, mais il avait développé tellement de facettes à son art qu’il serait réducteur de ne s’arrêter qu’à ces clichés, aussi puissants soient-ils.

 

Il a passé la plus grande partie de sa vie dans la mode, travaillant pour de nombreux magazines et marques de haute couture, mais gardant l’envie éternelle de sublimer la femme en face de lui plutôt que les vêtements qu’elle portait, ce qui donne lieu à des images mémorables, comme celle que vous trouverez en haut de cette page, qui a été entièrement réalisée en éclairage naturel, et dont il était particulièrement fier.

 

Jacques Beneich est décédé le 3 Août 2017 à Paris. Son travail restera l’une de ses plus grandes fiertés, et s’il peut vous toucher, vous émouvoir et vous faire ressentir son amour de la photographie, alors il aura réussi son pari de vie.

 

Que ce soit votre première fois, ou la millième, sur ce site, je vous souhaite la bienvenue. Vous trouverez des images qui j’espère vous marqueront, vous transporteront et vous raconteront des histoires. S’il était encore là, mon père vous raconterait une histoire pour chacune de ces photographies. Vu qu’il n’est plus parmi nous, c’est à vous de créer vos histoires avec ses photos.

 

J’espère que vous apprécierez plonger dans son monde. Vous n’avez qu’à tendre la main, et laisser faire votre imagination. Ce site regroupe la majorité de son travail digital, les photos argentiques étant en cours de numérisation. Il a été entièrement retravaillé et repensé avec le soutien de Jérémy Rasse, afin de créer une galerie hommage au travail d’une vie de mon père.

 

Juliette Beneich

© Jacques Beneich